Classicnewcar.us


Memoire Online - Rapport de stage portant sur les impacts

Memoire Online - Rapport de stage portant sur les impacts

Pour assurer son activité une entreprise a besoin de locaux, de personnel, de mobilier. L’occupation et la réservation des salles de réunion doivent être simples et précises. Les équipements de toutes sortes (chauffage, câblage électrique, climatisation, etc…) sont entretenus par des sociétés extérieures, avec des contrats à suivre et à renouveler, des personnes à appeler en cas d’incident. Pour se déplacer, le Service Commercial et la Direction utilisent des véhicules de service ou de fonction. Un système approximatif de réservations de ces véhicules peut avoir de sérieuses conséquences. Pour assurer la sécurité des biens et des personnes, l’établissement utilise les services de sociétés de télésurveillance, des équipements spécialisés. Toutes les informations sur les clients, les fournisseurs, la gestion, … émanent d’un système informatique et chaque personne de l’entreprise dispose sur son bureau d’un ordinateur personnel connecté à un réseau. L’ensemble de ces moyens qui participent de l’efficacité de l’entreprise est appelé Moyens Généraux. Il s\'agit de l\'ensemble des services nécessaires au fonctionnement normal d\'une entreprise : achats de matériels, de fournitures, achat de terrains, construction de bâtiments, gestion des locaux techniques et des fluides : électricité, froid, chauffage, entretien des bâtiments, gestion du courrier et de l’accueil, gestion de la restauration, etc... L\'expression \"Moyens Généraux\" est généralement réservée à une activité interne de l\'entreprise. Cette formation a pour objectif d’une part de faire l’état des composants de ces moyens généraux et d’autre part, d’orienter le stagiaire, quant aux outils de gestion efficace.Ce document est-il utile ?Plan :INTRODUCTION Module I La gestion du personnel intérimaire et de la sécurité I- Le contrat d’intérim (travail temporaire) II- Le contrat de prestations sécurité et entretien III- La gestion de la sécurité Module 2 La gestion du matériel et de l’économat I- Le parc automobile a. Missions du gestionnaire du parc auto b. Le journal de bord c. Rapports d’accident d. Entretien des véhicules e. Dossier du véhicule II- Le matériel III- Les commandes fournisseurs IV- L’inventaire physique a. Les Sites b. Les Opérations Module 3 La gestion de l’immobilier I- Situation juridique II- Acquisitions III- Situation financière IV- Divers Module 4 La gestion des travaux I- Le suivi des travaux II- La planification Module 5 La gestion des réservations et des contrats d’assurance I- Les réservations II- Les contrats d’assurance Module 6 Les tableaux de bord des moyens généraux I- Définition et Objectifs du Tableau de bord des Services Généraux a. Définition du tableau de bord b. Objectifs du tableau de bord II- Construire le tableau de bord des Moyens Généraux a. Définir les objectifs b. La fiche d’objectifs III- Définir les indicateurs pertinents a. Des indicateurs sur mesure b. La fréquence des indicateurs c. La durée des indicateurs IV- Définition des indicateurs a. Les indicateurs d’activité b. Les indicateurs de qualité c. Les indicateurs d’efficience V- Quelques exemples graphiques a. Les tableaux de bord mensuels b. Les tableaux de bord annuels VI- Quelques indications à suivre a. Les données b. Les tableaux CONCLUSIONBonjour je viens d'être affecté au poste de Responsable de service des MG et je trouve ce document très intéressant car il reprend une partie des activités dont s'occupe mon équipe. Je dois faire ma procédure de service pour l'institution cela va me permettre de récupérer pas mal d'info pour créer celle-ciMerci bcpDocument présentant beaucoup d'informations. Cependant la structuration (forme) reste à parfaire. j'aurai voulu un développement explicative du Module 4* explicatifDoucement de synthèse dans la gestion des moyens généraux. Je le recommande.très bon document merci  je recommanderai ce document à d'autres personnesdocument tres richec est un bon doc .je recommande à toutes personnes voulant carrière le document est bien fait . c'est un doc de synthèse pratique de la gestion des moyens généraux; doc efficace et simple d'utilisation ravi de le lireparfait! tout ce que je cherchaisC'est exactement ce qu'il me faut !!!VRAIEMENT DEJA TRES SATISFAITE DU DOC SANS L'AVOIR BIEN DECORTIQUER IL M'A DÉJÀ CAPTEMerci beaucoup. L'intro déjà donne envie de le lireSuper document très utile et terre a terremerci beaucoup pour ce document.merci beaucoup pour ce document.Très au point. Moyen rapide de comprendre la bonne gestion des moyens générauxbonjour,je viens de lire le résumé et ça a l'air très instructif, coté méthodologie c'est parfait...IL mérite  la note de 15/20Ce document est vraiment très riche en contenu.Merci pour vos informations qui m'aideront à mieux appréhender mes futures fonctions.  Très sympa ce document, je le recommande vivement merci à l'auteur je pense que que ce document est bien adapté a la gestion des moyens généraux et qu'il permet aux professionnels d"avoir une maîtrise parfaite de la gestion des moyens généraux dans les entreprises.Signaler le ContenuJ'ai un entretien bientot dans une banque qui est à la recherche d'un responsable des services generaux. Ce document est le seul a répondre a toutes mes questions sur cette fonction, en effet il ma permis d'en savoir plus sur les Missions principales que j'aurais à effectuer si jamais je suis prise a se poste... Telecharger ce document et l'avoir à porter de Main me sera trés utile.Merci d'avanceBonjour Mr,Mme,MlleCette module c'est très important pour moi,car maintenant j'occupe poste de technicien des moyens généraux.et j'ai besoin les cours des gestion des moyens généraux pour améliorer mes compétences. merci de m'aidez comment télécharger ces cours.  cordialement.younes marocce document me permettra de mieux connaitre la gestion parfaite des moyens généraux dans mon entreprisetdocument qui va m'aider a occuper mon poste de sous directeur des moyen generaux au ministre des sport. il est tres complet et me permet de savoir ce qsui ,'attend dqns ce service.il est en effet rattaché au ressource humaine mais je pense que avec ce document je pourrai faire l'affairePlan assez détaillé et précis, Bonne yse des moyen généraux merci pour votre doc il me sera d'une grande utilité dans mon cursus puisque j'ai un rapport d'activité à rédiger dont le sujet est la gestion des moyens généraux et la politique de réduction des coûts. document bien fait et très utile, je suis satisfaite.il répond à recherches.j'occupe en ce moment le poste des moyens généraux dans une structure de la place, j'avoue que je ne me retrouve pas trop. ce document va beaucoup m'aider dans mon travail.merci de le diffuserJe viens de telecharger le document,et je m'en réjouis déja,très utile merci de le diffuser travailler ce métier nécéssite beaucoup de patience,Document très utile pour avoir une première vision des activités propres aux Moyens Généraux.Certains passages sont, pur un débutant, assez difficiles à comprendre, et on aurait bien aimé avoir des exemples concrets voire des exercices d'application.Je viens de telecharger le document,et je m'en réjouis déja, eu égard à la diversité d'enseignements que je découvre cela vas m'etre d'un véritable secours pour ce qui m'attends ces jours-ci dans mon travail pour ma promotion. Encore une fois mille mercitrès utile merci de le diffuser travailler ce métier nécéssite beaucoup de patience et de savoir faire général de la rigeur et surtout de l'organisation vous serez en relation directe au sein d'une entreprise avec tout les services donc vous apprenez beaucoup entant que métierDocument très utile pour avoir une première vision des activités propres aux Moyens Généraux. Certains passages sont, pur un débutant, assez difficiles à comprendre, et on aurait bien aimé avoir des exemples concrets voire des exercices d'application.tres bon document qui va m'aider a occuper mon poste de sous directeur des moyen generaux au ministre des sport. il est tres complet et me permet de savoir ce qsui ,'attend dqns ce service.il est en effet rattaché au ressource humaine mais je pense que avec ce document je pourrai faire l'affaire je pense que que ce document est bien adapté a la gestion des moyens générauxje pense que que ce document est bien adapté a la gestion des moyens généraux et qu'il permet aux professionnels d"avoir une maîtrise parfaite de la gestion des moyens généraux dans les entreprises.je pense que que ce document est bien adapté a la gestion des moyens généraux et qu'il permet aux professionnels d"avoir une maîtrise parfaite de la gestion des moyens généraux dans les entreprises.je pense que que ce document est bien adapté a la gestion des moyens généraux et qu'il permet aux professionnels d"avoir une maîtrise parfaite de la gestion des moyens généraux dans les entreprises.je pense que que ce document est bien adapté a la gestion des moyens généraux et qu'il permet aux professionnels d"avoir une maîtrise parfaite de la gestion des moyens généraux dans les entreprises.je pense que que ce document est bien adapté a la gestion des moyens généraux et qu'il permet aux professionnels d"avoir une maîtrise parfaite de la gestion des moyens généraux dans les entreprises.super bien detaillé merci  Crée un compte gratuit pour télécharger ce documentJ'ai déjà un compte



Télécharger la présentationNous supposons que vous avez aimé cette présentation. Afin de la télécharger, recommandez-la à vos amis dans un réseau social. Les boutons se trouvent ci-dessous. Merci.Boutons: La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendezPublié parJérôme Chartier Modifié depuis plus de 3 années 1 L’intégration des principes du développement durable dans la gouvernance d’un établissementFabienne ALVAREZ Maître de conférences en Sciences de gestion Chercheure au CAGI Université des Antilles et de la Guyane 23 janvier 2014 – Duval, Petit-C { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/1/L%E2%80%99int%C3%A9gration+des+principes+du+d%C3%A9veloppement+durable+dans+la+gouvernance+d%E2%80%99un+%C3%A9tablissement.jpg", "name": "L’intégration des principes du développement durable dans la gouvernance d’un établissement", "description": "Fabienne ALVAREZ. Maître de conférences en Sciences de gestion. Chercheure au CAGI. Université des Antilles et de la Guyane. 23 janvier 2014 – Duval, Petit-C.", "width": "800" } 2 1. De quoi parle t-on? Du développement durable…Environnement Écologie Social Sociétal Économique Équitable Vivable Viable { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/2/1.+De+quoi+parle+t-on+Du+d%C3%A9veloppement+durable%E2%80%A6.jpg", "name": "1. De quoi parle t-on Du développement durable…", "description": "Environnement. Écologie. Social. Sociétal. Économique. Équitable. Vivable. Viable.", "width": "800" } 3 … à la Responsabilité Sociale des organisations« L'intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes » Ainsi, être socialement responsable signifie « non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables, mais aussi aller au-delà et investir 'davantage' dans le capital humain, l'environnement et les relations avec les parties prenantes » - Livre Vert de l'Union Européenne (2001) { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/3/%E2%80%A6+%C3%A0+la+Responsabilit%C3%A9+Sociale+des+organisations.jpg", "name": "… à la Responsabilité Sociale des organisations", "description": "« L intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes » Ainsi, être socialement responsable signifie « non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables, mais aussi aller au-delà et investir davantage dans le capital humain, l environnement et les relations avec les parties prenantes » - Livre Vert de l Union Européenne (2001)", "width": "800" } 4 La RSE dans les organisations : panorama des questionnementsPourquoi ? Pour quelles finalités? Quels enjeux? Quelles motivations ? Pour qui ? Quelles parties prenantes ? Pour quelles attentes ? Quels besoins? Vers quoi veut-on aller ? Quels objectifs? Quelles stratégies? Dans quel contexte ? Quelles obligations ? Quelles contraintes? Comment ? Quelles méthodes? Quels référentiels? Quels moyens nécessaires ? Avec quels acteurs ? Pour quels résultats ? Quelle évaluation ? 1 7 2 6 3 5 4 { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/4/La+RSE+dans+les+organisations+%3A+panorama+des+questionnements.jpg", "name": "La RSE dans les organisations : panorama des questionnements", "description": "Pourquoi Pour quelles finalités Quels enjeux Quelles motivations Pour qui Quelles parties prenantes Pour quelles attentes Quels besoins Vers quoi veut-on aller Quels objectifs Quelles stratégies Dans quel contexte Quelles obligations Quelles contraintes Comment Quelles méthodes Quels référentiels Quels moyens nécessaires Avec quels acteurs Pour quels résultats Quelle évaluation 1. 7. 2. 6. 3. 5. 4.", "width": "800" } 5 Pourquoi ? Pour quelles finalités?Quels enjeux? Enjeux nationaux : Intégrer les 9 défis européens de DD à la politique nationale Intégrer les défis de la Stratégie Nationale de Développement Durable à la gouvernance des établissements publics Enjeux pour l’établissement : Participer au DD des territoires Bénéficier des opportunités de l’engagement dans le DD Limiter les risques liés à la non intégration du DD dans sa stratégie { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/5/Pourquoi+Pour+quelles+finalit%C3%A9s.jpg", "name": "Pourquoi Pour quelles finalités", "description": "Quels enjeux Enjeux nationaux : Intégrer les 9 défis européens de DD à la politique nationale. Intégrer les défis de la Stratégie Nationale de Développement Durable à la gouvernance des établissements publics. Enjeux pour l’établissement : Participer au DD des territoires. Bénéficier des opportunités de l’engagement dans le DD. Limiter les risques liés à la non intégration du DD dans sa stratégie.", "width": "800" } 6 Associations & CitoyensPour qui ? Quelles parties prenantes ? L’entreprise Clients Privés & Publics Financeurs Banques & Assurances Société civile Consommateurs, Associations & Citoyens Fournisseurs Investisseurs Associés & Actionnaires Salariés Personnels & IRP Accompagnateurs Consultants & Experts Sphère Politique État & Collectivités { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/6/Associations+%26+Citoyens.jpg", "name": "Associations & Citoyens", "description": "Pour qui Quelles parties prenantes L’entreprise. Clients. Privés. & Publics. Financeurs. Banques & Assurances. Société civile. Consommateurs, Associations & Citoyens. Fournisseurs. Investisseurs. Associés & Actionnaires. Salariés. Personnels & IRP. Accompagnateurs. Consultants. & Experts. Sphère Politique. État & Collectivités.", "width": "800" } 7 Pour quelles attentes ? Quels besoins?Clients Financeurs Société civile Fournisseurs Investisseurs Salariés Accompagnateurs Sphère Politique Retour sur investissement, pression des marchés financiers Solvabilité de l’entreprise, rentabilité, confiance Pérennité et développement de l’entreprise Conditions de travail, salaire, partage des richesses, reconnaissance, développement professionnel, équité sociale Qualité, prix, satisfaction, éthique Fidélité de l’entreprise, marges, partenariat équitable et soutenable Respect, protection environnement, précaution, achat et production éthiques, réduction des nuisances, gestion des déchets Pérennité de l’entreprise, comportement responsable, dev. local, éthique, engagement, communication responsable, transparence Concilier les attentes : Identifier les partenaires Écouter les attentes des différents partenaires Étudier la possibilité d’intégrer dans sa stratégie les demandes essentielles S’engager dans une logique gagnant-gagnant Faire des compromis Travailler sur le long terme Développer une culture du dialogue et de la négociation Développer des relations partenariales équilibrées { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/7/Pour+quelles+attentes+Quels+besoins.jpg", "name": "Pour quelles attentes Quels besoins", "description": "Clients. Financeurs. Société civile. Fournisseurs. Investisseurs. Salariés. Accompagnateurs. Sphère Politique. Retour sur investissement, pression des marchés financiers. Solvabilité de l’entreprise, rentabilité, confiance. Pérennité et développement de l’entreprise. Conditions de travail, salaire, partage des richesses, reconnaissance, développement professionnel, équité sociale. Qualité, prix, satisfaction, éthique. Fidélité de l’entreprise, marges, partenariat équitable et soutenable. Respect, protection environnement, précaution, achat et. production éthiques, réduction des nuisances, gestion des déchets. Pérennité de l’entreprise, comportement responsable, dev. local, éthique, engagement, communication responsable, transparence. Concilier les attentes : Identifier les partenaires. Écouter les attentes des différents partenaires. Étudier la possibilité d’intégrer dans sa stratégie les demandes essentielles. S’engager dans une logique gagnant-gagnant. Faire des compromis. Travailler sur le long terme. Développer une culture du dialogue et de la négociation. Développer des relations partenariales équilibrées.", "width": "800" } 8 Vers quoi veut-on aller? Quels objectifs? Quelles stratégies?Les axes stratégiques du Référentiel DD CPU/CGE Axe stratégie et gouvernance Axe Enseignement et Formation Axe Recherche Axe Gestion Environnementale Axe Politique Sociale et Ancrage Territorial Quelques objectifs de la RSE L'inclusion des groupes défavorisés dans le marché du travail ; La formation tout au long de la vie qui augmente l'employabilité dans l'économie de la connaissance mondialisée et permet de faire face au vieillissement de la population active ; L'amélioration de la santé publique (ex : étiquetage volontaire) ; L'innovation répondant à des problèmes sociétaux et environnementaux en interaction avec des partenaires externes; La réduction de la pollution et l'utilisation plus rationnelle des ressources naturelles ; La stimulation d'une attitude plus favorable à l'esprit d'entreprise ; Le respect des valeurs européennes et des normes en matière de droits de l'homme, de l'environnement et du travail dans les pays en développement et dans le monde ; Le recul de la pauvreté et la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. Les stratégies RSE sont de type « gagnant-gagnant » Le consensus est possible Un double intérêt : Diminution des risques (industriels, commerciaux, procès, etc.) Accroissement de la qualité en termes d’image, de réputation, de légitimité, de fidélisation, de potentiel d’innovation, de réseaux (capital social) L’entreprise développe des compétences centrales Atout stratégique Avantage compétitif Les limites : Le coût et les incertitudes du retour sur investissement La cohérence des discours des entreprises (CT / LT) D’où des arbitrages « coût / avantages »  compromis { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/8/Vers+quoi+veut-on+aller+Quels+objectifs+Quelles+strat%C3%A9gies.jpg", "name": "Vers quoi veut-on aller Quels objectifs Quelles stratégies", "description": "Les axes stratégiques du Référentiel DD CPU/CGE. Axe stratégie et gouvernance. Axe Enseignement et Formation. Axe Recherche. Axe Gestion Environnementale. Axe Politique Sociale et Ancrage Territorial. Quelques objectifs de la RSE. L inclusion des groupes défavorisés dans le marché du travail ; La formation tout au long de la vie qui augmente l employabilité dans l économie de la connaissance mondialisée et permet de faire face au vieillissement de la population active ; L amélioration de la santé publique (ex : étiquetage volontaire) ; L innovation répondant à des problèmes sociétaux et environnementaux en interaction avec des partenaires externes; La réduction de la pollution et l utilisation plus rationnelle des ressources naturelles ; La stimulation d une attitude plus favorable à l esprit d entreprise ; Le respect des valeurs européennes et des normes en matière de droits de l homme, de l environnement et du travail dans les pays en développement et dans le monde ; Le recul de la pauvreté et la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. Les stratégies RSE sont de type « gagnant-gagnant » Le consensus est possible. Un double intérêt : Diminution des risques (industriels, commerciaux, procès, etc.) Accroissement de la qualité en termes d’image, de réputation, de légitimité, de fidélisation, de potentiel d’innovation, de réseaux (capital social) L’entreprise développe des compétences centrales. Atout stratégique. Avantage compétitif. Les limites : Le coût et les incertitudes du retour sur investissement. La cohérence des discours des entreprises (CT / LT) D’où des arbitrages « coût / avantages »  compromis.", "width": "800" } 9 Dans quel contexte ? Quelles obligations ? Quelles contraintes?Textes de référence Circulaire 3 décembre 2008 relative à l’exemplarité de l’Etat au regard du DD dans le fonctionnement de ses services et de ses Etab. Publics Loi Grenelle 1 du 3 août 2009 (Les Etab. ES élaborent un Plan Vert dans leurs Campus) Circulaire 2 juillet 2010 – Etat exemplaire (rationalisation de la gestion du parc automobile de l’Etat et de ses opérateurs) Plan national d’action pour des achats publics durables Code des marchés publics Guides Référentiel National Plan Vert (CPU/CGE, version 2012) Le Plan Vert et les Territoires : les étab. ES (juin 2012) Mémento Eco-Campus de la Caisse des Dépôts / CPU (février 2010) { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/9/Dans+quel+contexte+Quelles+obligations+Quelles+contraintes.jpg", "name": "Dans quel contexte Quelles obligations Quelles contraintes", "description": "Textes de référence. Circulaire 3 décembre 2008 relative à l’exemplarité de l’Etat au regard du DD dans le fonctionnement de ses services et de ses Etab. Publics. Loi Grenelle 1 du 3 août 2009 (Les Etab. ES élaborent un Plan Vert dans leurs Campus) Circulaire 2 juillet 2010 – Etat exemplaire (rationalisation de la gestion du parc automobile de l’Etat et de ses opérateurs) Plan national d’action pour des achats publics durables. Code des marchés publics. Guides. Référentiel National Plan Vert (CPU/CGE, version 2012) Le Plan Vert et les Territoires : les étab. ES (juin 2012) Mémento Eco-Campus de la Caisse des Dépôts / CPU (février 2010)", "width": "800" } 10 Comment ? Quelles méthodes? Quels référentiels? Quels moyens nécessaires ?De nombreux guides méthodologiques sur la mise en place de démarches RSE Art 116 Loi du 15 mai 2001 sur les NRE (Nouvelles Régulations Économiques) Rapport Grenelle 21 mai 2007 Performance Globale CDJ Bilan sociétal CJDES SD AFNOR Guide CSR Alliance (version française SME key) { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/10/Comment+Quelles+m%C3%A9thodes+Quels+r%C3%A9f%C3%A9rentiels+Quels+moyens+n%C3%A9cessaires.jpg", "name": "Comment Quelles méthodes Quels référentiels Quels moyens nécessaires", "description": "De nombreux guides méthodologiques sur la mise en place de démarches RSE. Art 116 Loi du 15 mai 2001 sur les NRE (Nouvelles Régulations Économiques) Rapport Grenelle 21 mai 2007. Performance Globale CDJ. Bilan sociétal CJDES. SD 21000 AFNOR. Guide CSR Alliance (version française SME key)", "width": "800" } 11 Les normes RSE pour les entreprisesRéférentiels internationaux : Déclaration universelle des Droits de l’Homme Global Compact (Pacte Mondial, 1999) GRI (Global Reporting Initiative) ISO (management environnemental) ISO (RSE) SA 8000 (Social Accountability Standard) Dispositifs européens : Livre Vert Commission Européenne (2001) EMAS (Système de management environnemental et d’audit) SME Key (CSR Europe) LPMO - Entrepreneuriat, Innovation, RSE - F. Alvarez - ©2013 { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/11/Les+normes+RSE+pour+les+entreprises.jpg", "name": "Les normes RSE pour les entreprises", "description": "Référentiels internationaux : Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Global Compact (Pacte Mondial, 1999) GRI (Global Reporting Initiative) ISO 14000 (management environnemental) ISO 26000 (RSE) SA 8000 (Social Accountability Standard) Dispositifs européens : Livre Vert Commission Européenne (2001) EMAS (Système de management environnemental et d’audit) SME Key (CSR Europe) LPMO - Entrepreneuriat, Innovation, RSE - F. Alvarez - ©2013.", "width": "800" } 12 Référentiels, Labels pour les établissementsSTARS USA LIFE Grande Bretagne Prix Marianne d'Or Label Européen Living Lab KIC Climat … { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/12/R%C3%A9f%C3%A9rentiels%2C+Labels+pour+les+%C3%A9tablissements.jpg", "name": "Référentiels, Labels pour les établissements", "description": "STARS USA. LIFE Grande Bretagne. Prix Marianne d Or. Label Européen Living Lab. KIC Climat. …", "width": "800" } 13 Les 7 principes de RSE selon l’ISO 26000 { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/13/Les+7+principes+de+RSE+selon+l%E2%80%99ISO+26000.jpg", "name": "Les 7 principes de RSE selon l’ISO 26000", "description": "Les 7 principes de RSE selon l’ISO 26000", "width": "800" } 14 Quelles parties prenantes ?Avec quels acteurs ? Quelles parties prenantes ? Démarche participative de mise en œuvre Associer l’ensemble du personnel, les étudiants/élèves Adhérer à des réseaux Fonctionnement en réseau { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/14/Quelles+parties+prenantes.jpg", "name": "Quelles parties prenantes", "description": "Avec quels acteurs Quelles parties prenantes Démarche participative de mise en œuvre. Associer l’ensemble du personnel, les étudiants/élèves. Adhérer à des réseaux. Fonctionnement en réseau.", "width": "800" } 15 Reconnaissance externePour quels résultats ? Quelle évaluation ? Reconnaissance externe Prix Articles de presse Demandes de collaboration Attrait des EC pour l’établissement Evaluation : Élaboration de tableaux de bord avec indicateurs de performance globale Production de rapports annuels et de bilans DD publics Normalisation, Labellisation Les stratégies RSE sont de type « gagnant-gagnant » Le consensus est possible Un double intérêt : Diminution des risques (industriels, commerciaux, procès, etc.) Accroissement de la qualité en termes d’image, de réputation, de légitimité, de fidélisation, de potentiel d’innovation, de réseaux (capital social) L’entreprise développe des compétences centrales Atout stratégique Avantage compétitif Les limites : Le coût et les incertitudes du retour sur investissement La cohérence des discours des entreprises (CT / LT) D’où des arbitrages « coût / avantages »  compromis { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/15/Reconnaissance+externe.jpg", "name": "Reconnaissance externe", "description": "Pour quels résultats Quelle évaluation Reconnaissance externe. Prix. Articles de presse. Demandes de collaboration. Attrait des EC pour l’établissement. Evaluation : Élaboration de tableaux de bord avec indicateurs de performance globale. Production de rapports annuels et de bilans DD publics. Normalisation, Labellisation. Les stratégies RSE sont de type « gagnant-gagnant » Le consensus est possible. Un double intérêt : Diminution des risques (industriels, commerciaux, procès, etc.) Accroissement de la qualité en termes d’image, de réputation, de légitimité, de fidélisation, de potentiel d’innovation, de réseaux (capital social) L’entreprise développe des compétences centrales. Atout stratégique. Avantage compétitif. Les limites : Le coût et les incertitudes du retour sur investissement. La cohérence des discours des entreprises (CT / LT) D’où des arbitrages « coût / avantages »  compromis.", "width": "800" } 16 Exemples de démarches DD /RSELe cas de l’UVSQ L’université de Bourgogne L’université Catholique de Lyon L’Université Joseph Fournier de Grenoble { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/16/Exemples+de+d%C3%A9marches+DD+%2FRSE.jpg", "name": "Exemples de démarches DD /RSE", "description": "Le cas de l’UVSQ. L’université de Bourgogne. L’université Catholique de Lyon. L’Université Joseph Fournier de Grenoble.", "width": "800" } 17 Je vous remercie de votre attention.Fabienne Alvarez { "@context": "http://schema.org", "@type": "ImageObject", "contentUrl": "http://slideplayer.fr/1289794/3/images/17/Je+vous+remercie+de+votre+attention..jpg", "name": "Je vous remercie de votre attention.", "description": "Fabienne Alvarez.", "width": "800" } Plan Campus Vert Université Paris Ouest Nanterre la défense Stéphane BRETTE Chargé de mission Campus Vert UPONDPourquoi un Agenda 21 scolaire ?DE LA COMPLEXITE A LA PERFORMANCE GLOBALEpar : Rachid NAFTI, Consultant EnvironnementalisteResponsabilité Sociale1 Comité Interministériel pour le Développement Durable 27 juillet 2010 La Stratégie Nationale de Développement Durable « Vers une économie verte.STOREBRAND INVESTMENTS Laura Donovan Storebrand Investments France 13 mars 2003 Investir pour un Triple Return Financier - Social - Environnemental.De la RSE au SMI Les référentiels du SMI Le processus de certificationLa responsabilité sociétale de l’entrepriseDe la RSE au SMI Les référentiels du SMI Le processus de CertificationLa démarche de développement durable au CHU de BordeauxPME PMI TPE.1 9 Février 2006 RESPONSABILITE SOCIALE & ENVIRONNEMENTALE DE LENTREPRISE 9 Février 2006.jeudi 27 mars 2003 G8 ErmenonvilleLe REFEDD : qu’est-ce que c’est?L’éco-conception.ENERGIE DURABLE Dans les ENTREPRISES de la LOIRE Fabienne ANSELIN - Chargée de mission EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire Partenariat.Association pour la SAUVEGARDE DES SITES et le DEVELOPPEMENT DURABLEINTRODUCTION DU « SAVOIR VERT » ENVIRONNEMENTAL DANS LES RELATIONS CONTRACTUELLES DES RESEAUX GOUACHE. Avocats SAVOIR VERT & RELATIONS CONTRACTUELLES.GOUVERNANCE ET DEMARCHE QUALITE Présentations similaires © 2017 SlidePlayer.fr Inc. All rights reserved.





#Contact US #Terms of Use #Privacy Policy #Earnings Disclaimer