Classicnewcar.us


Logistique - Le Just in time

Logistique - Le Just in time

Erreur: 1 ITIP PARIS LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 1 ère partie 24 Novembre 2010 Yan Dupeyre Directeur de Projets GEODIS Logistics Renaud Fontaine Directeur de Projets GEODIS Global Solutions2 Plan de la 1 ère partie Présentation de l intervenant 1.1 Supply Chain 1.2 Exercice 1 : activité multiples 1.3 Logistique d Entreposage 1.4 Exercice 2 : barycentre3 Présentation de l intervenant Parcours professionnel 20 ans plus d expérience professionnelle Une première carrière dans l aéronautique [ ] Une reconversion choisie, préparée entre 1998 et 2002 Une seconde carrière en logistique [Depuis 2000] pour le groupe GEODIS Compétences Direction de projets Supply Chain : Pilotage de nombreux projets clients pour la mise en place et l exploitation de plates-formes logistiques en Europe [UK, Irlande, Espagne, Hongrie, Hollande, France, ] Participation à plusieurs projets stratégiques internes sur l évolution de l offre de service et des moyens du groupe. Formation Parcours académique BTS Logistique, AFT-IFTIM [1998] Maitrise logistique «Cerelog», AFT-IFTIM [2000] Mastère Spécialisé «Management de Systèmes Logistiques», ENPC [2002] Master 2 Ecole Supérieure de Commerce, BEM [2007]4 1.1 Supply Chain5 Les flux de l entreprise FLUX ENTRANTS FLUX SORTANTS6 L équation économique CONCURRENCE SECTORIELLE7 L enjeu de la Supply Chain La chaîne logistique est un levier pour agir sur la performance de l entreprise Maitrise des contraintes d approvisionnement et optimisation de la Supply chain amont [sourcing process] Maitrise des contraintes de production et optimisation de la production Maitrise des contraintes de distribution et optimisation de la Supply Chain aval [distribution process] Réduction des stocks [MP, en-cours de production, PF] Réduction des délais [approvisionnement, production, distribution] Amélioration du service au client8 Définition ASLOG 20089 yse des mots clés Les acteurs : Les industriels, leurs fournisseurs et leurs clients, Les prestataires de services administratifs non liés à l exploitation directe des flux physiques [supports légaux, comptables / finance, sécurité, cantine ] Les prestataires de services opérationnels, transport, entreposage, co-manufacturing, Les actions Recherche de fournisseurs Fonction achats, RD Approvisionnement [sourcing] Planification des appros [yse des ventes], organisation transport & stockage Transformation [production] Planification de la production, gestion des stocks d en-cours, planification des machines, des outils, de la maintenance, gestion de la documentation technique; Coordination Pilotage de la chaine complète [capacité d émettre des ordres et de suivre l exécution], mesure de la performance des acteurs, gestion des stocks, des incidents, facturation des services, ] Distribution Le mot clé manquant de la définition, impliquant toutes les problématiques de stockage, et de transports10 Représentation graphique de la définition Légende 1 B2B ORDER 3 Etapes du flux Final customer N 1 Final customer N 2 2 B2C ORDER 10 Intermédiaire 9 8 ORDER 6 Manufacturer Demand planning Purchase Sourcing Production 4 ORDER 5 Supplier N Stock en cours de production Stock produits finis Stock matières premières Stock outillage Distribution WH Physical flow 7 Information flow Transport mngt11 Une vision par les flux SUPPLY CHAIN AMONT / INBOUND FLOWS SUPPLY CHAIN AVAL / OUTBOUND / DISTRIBUTION FLOWS Client B to B Fournisseur n B to C Unité logistique Unité de production Unité logistique Fournisseur n+1 Unité logistique Transport terrestre Transport overseas Transport terrestre Transport overseas Unité logistique Transport terrestre Pilotage de flux Client B to B B to C12 Quelques définitions : Flux poussés : une production sur planning prévisionnel + de stock pour absorber la volatilité de la demande Flux tirés : une production en fonction de la demande -de stock + de besoins réactivité / flexibilité Flux tendus : une chaine d approvisionnement optimisée 3PL : Third Party Logistics : opérateur de service logistique & transports 4PL / LLP / LSP : Fourth Party Logistics / Lead Logistics Provider / Lead Service Provider : coordinateur des acteurs 3PL de la chaine logistique13 Une vision par les métiers INDUSTRIELS PRESTATAIRES CONSULTANTS EDUCATION SUPPLY CHAIN STRATEGIE Direction générale de l entreprise [en charge de la définition de la stratégie globale] Directions des fonctions de l entreprise : RH, Achats, Production, IT, Commerce & Marketing, BE, Qualité, Transport, Douane, etc.. Stratégie des entreprises, yses de marchés, yses de positionnements, yses de concurrences Education supérieure Métiers de la recherche, de la modélisation,... Doctorats Post grade Ecoles d ingénieurs Ecoles de commerce SUPPLY CHAIN TACTIQUE Déclinaison tactique de la stratégie Tronc commun : Qualité, IT, RH, Commerce & Marketing, R&D/conception, Achat, Approvisionnement, Planification, Outillage, Production,. Opérations Logistiques Opérations Transports [déclinaison par modes & produits] Opérations en douanes Organisation industrielle Gestion des opérations Informatique Divers : RH, qualité, changement,. Education Intermédiaire Maîtrises [Master 1] Licences BTS / IUT / DUT Bacs & bacs pro SUPPLY CHAIN EXECUTION Exécution des fonctions tactiques Spécialistes en organisation des transports Spécialistes en exécution des transports, par modes, toutes spécialités Equipes entrepôts Equipes douanes N/A Base qualifications Logistique : manutentionnaires, conducteurs d engins, gestionnaires de stocks,..., Production : BEP & CAP méca, electro-méca, électricité, chaudro.14 1.2 Perspectives & chiffres15 Quelques repères historiques Fabrication Logistique & entreposage Transports Supply chain Avant Les années Qualité. Focus sur l amélioration de la productivité L entrepôt est une extension de la production. La fonction est internalisée Naissance des grands intégrateurs Les groupes industriels sont propriétaires de leurs flottes de camions Modèle internalisé. Le concept Supply Chain n est pas encore exprimé Début de recherche d une optimisation locale Début du transfert de la production vers les pays à bas coûts. Début de l externalisation des fonctions périphériques [support] Les fonctions logistiques sont externalisées Recherche d optimisation opérationnelle et intégration dans le flux d information Externalisation massive des moyens de transports. Mouvements de concentrations et développement des groupes de transports & logistiques Modèle 3PL. Les opérations logistiques & transport sont externalisées chez différents opérateurs La coordination reste chez l industriel Recentrage sur les fonctions core et le R&D Externalisation du pilotage de la Supply Chain chez un LLP / 4PL Upgrade technologique des moyens : RFID, voicepicking, WMS aux fonctions plus complexes, intégration dans le flux d information Réduction des stocks! Intégration progressive des acteurs du transport dans le flux d information avec une large marge de progression! Modèle LLP / 4PL Un prestataire unique pilote l ensemble des sous-traitants transports & logistique de la Supply Chain16 Supply Chain Services Market In-sourced 20% Outsourced 80% Global Market Value Billions uro Base logistics Services 45% Bn uro Value Added Services 25% Bn uro Other collaborative & financial 30% Bn uro In-sourced 95% Outsourced 5% Logistics spending related value in Bn uro In-sourced 70% Outsourced 30% Source: Oliver Wyman market model, Armstrong, ING, Transport Intelligence, BVL, IMF, UNData 2009 Estimate17 Outsourcing trends [European market] Transport Logistique 100,0% 90,0% 80,0% 78% 87% 82% 84% 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 40% 30,0% 20,0% 10,0% 15% 13% 19% 0,0% Source : ASLOG 2009 Annual Benchmark18 Supply Chain costs Base logistics services costs split evolved drastically in the last 10 years 20 to 10 years ago, the focus was on warehousing operations optimization Admin 9% 2009 Admin 21% +133% The focus is turning more and more on the reduction of the un-moving stock in the supply chain VAS Base logistics Services WH 48% WH 26% -46% Traditional warehouses are being replaced by crossdocking platforms Other Traspt 43% Traspt 53% +23% data source : ASLOG 2009 Annual Benchmark19 Supply chain cost trends Average logistics costs are increasing Longer supply chain as manufacturing move to low cost countries Increasing supply chain complexity Increased number of bulk break points Global Costs Vs logistics costs Evolution des dépenses logistiques des entreprises 12,0% 10,0% 8,0% 6,0% 7,7% 8,8% 9,9% 11,9% 4,0% 2,0% 0,0% Best in class organizations achieve 6,2% average spending Source : ASLOG 2009 Annual Benchmark20 Breakdown of average supply chain costs Sourcing & distribution costs includes national / international road, air & sea freight Administrative costs includes customs operations Handling charges 11% Administrative costs 6% IT costs 3% Distribution transport 28% Financial costs 11% Warehousing 15% Sourcing transport 26% Source : ASLOG 2009 Annual Benchmark21 Conclusion de l introduction 1/2 1/ Recentrage des industriels sur les fonctions «Core» Externalisation des fonctions périphériques 2/ Pression de la concurrence : Nécessité d innover [Avantage concurrentiel] Nécessité de maitriser / réduire les coûts de production 3/ Mondialisation : Réduction de l échelle des distances Réduction des coûts des transports Déplacement des centres de production vers les pays à bas coûts 4/ Progrès technologique Les outils de pilotage et d optimisation de la Supply Chain Les capacités d interfaçages Qui rendent possible le schéma 4PL / LLP22 Conclusion de l introduction 2/ = Complexification permanente de la Supply Chain : plus de flux, plus de références, Plus d intervenants dans la chaine logistique, des distances plus grandes, plus de ruptures de charges, Des besoins de visibilité plus importants Le responsable logistique doit comprendre tous ces éléments, les intégrer dans sa réflexion pour faire de sa Supply Chain un atout face à ses concurrents N oubliez jamais que l optimum global est supérieur à la somme des optimums locaux!23 1.3 Logistique d entreposage24 Définition Nom masculin singulier, bâtiment, hangar, lieu où sont stockées provisoirement des marchandises dictionnaire petit Larousse Un entrepôt est un lieu où l'on range des objets temporairement. En particulier, dans le contexte économique, l'entrepôt est un lieu de stockage en grande quantités des objets qu'une entreprise vient d'acheter et qu'elle compte revendre. Les objets sont donc rangés à l'abri des éléments, prêts à être mis en magasin dans le cas d'un commerce, soit à être directement livrés dans le cas d'une entreprise de vente par correspondance. Ces lieux sont parfois très importants et nécessitent l'aide de progiciels (WMS) spécialisés pour en assurer la gestion. Dans la pratique, un entrepôt se présente sous la forme d'un bâtiment relativement vaste, aménagé de manière à faciliter les opérations de transport et de levage de la marchandise. Le local peut ainsi être un hangar, dont les portes destinées au flux de marchandise sont situées sur un quai permettant l'accès facile aux moyens de transport desservant l'entrepôt : camions, trains. Les marchandises sont souvent rangées sur des sortes de grandes étagères, de façon à occuper au mieux l'espace disponible. Dans ce cas, on utilise des engins spéciaux de levage, comme le transpalette. définition Wikipédia25 Définir l entrepôt : les composantes26 Définir l entrepôt : le QCD Maîtrise des coûts directs & indirects COUTS EQUILIBRE QUALITE DELAIS Respect des objectifs de qualité Respect des délais de traitement27 Types de plates formes Plate forme messagerie Plate forme transport Plate forme cross-docking Stockage + picking + conditionnement + opérations à valeur ajoutée +. Les marchandises transitent sans marquer d arrêt ou très court Eventuellement re-labelling spécifique aux opérations de transport Pas de prestations à valeur ajoutée Stockage à durée variable Avec ou sans prestations à valeur ajoutée28 Plateformes messagerie ZONE ADMIN ZONE CHARGEMENT CAROUSEL ZONE de STOCKAGE ZONE DECHARGEMENT SENS DU FLUX29 plateformes transport / crossdocking SENS DU FLUX30 Entrepôts en U SENS DU FLUX ZONE CHARGEMENT ADMIN ZONE DECHARGEMENT31 ZONE DECHARGEMENT Entrepôts en L ZONE CHARGEMENT32 Entrepôts en flux traversant33 Eléments déterminants 1/ Structure de la Supply Chain considérée [dépendante du secteur d activité] Est-il nécessaire d entreposer, si oui, quoi et où? 2/ Quelle est la nature des produits à stocker? Conditionnement des produits Contraintes de transport, de manutention et de stockage 3/ Qu elles sont les opérations que je souhaite réaliser dans l entrepôt? Entreposage classique? Opérations à valeur ajoutée? 4/ Qu elles sont les disponibilités d entrepôts là où je souhaite m implanter? Contraintes liées au bâtiment, sa forme, sa hauteur exploitable, ses quais, ses bureaux, l accessibilité à la zone, Implantation de l activité dans l entrepôt34 Stratégie d entreprise Propriétaire ou locataire? Construire ou faire construire? Autorisations administratives Permis de démolir, lotir, construire Respect des normes HQE Respect de la règlementation en vigueur Urbanisme, code du travail, Permis d exploiter ICPE [autorisations DRIRE]35 Dernières tendances Réduction des stocks [concept du stock «roulant»] Développement de la mutualisation Déjà largement appliqué dans certain secteurs industriels Grande distribution [GPA] Automotive Accroissement de la taille des plateformes de m² à m² en moyenne sur les 5 dernières années Effondrement du marché de la construction logistique -40 % en 2009 en Europe de l Ouest36 Localiser l entrepôt Notion de zones Bassins de consommation Bassins de production Zones de transit Les questions à se poser : Localisation[s] du flux amont + lead times Destination[s] du flux aval + lead times Connexions au[x] réseau[x] de transports Modes de transports : routier, ferroviaire, aérien, fluvial Services / prestations internes Types d opérations, Nbre de personnels, Mécanisation Contraintes des régimes douaniers / fiscaux Couverture des réseaux de communication37 Localiser l entrepôt 2 méthodes : Le barycentre yse du réseau de distribution Calcul des coûts relatifs de distribution Avantages : simple à mettre en œuvre Limites : ne prend pas en compte les coûts logistiques L optimisation Méthode plus globale qui prend en compte les coûts logistiques + transport Construction d un modèle de coûts Vs un objectif de service Avantage : un modèle plus précis Limites : complexité de mise en œuvre [matrice des coûts]38 Eléments à considérer pour localiser Main d œuvre non qualifiée Main d œuvre qualifiée Structure de l habitat Environnement Evacuation des déchêts Potentiel main d oeuvre Desserte & moyens de transport Matières premières [usine] Alimentation de l entrepôt Emplacement désigné Situation locale Superficie Electricité, eau,... Nature du soll Connectivité réseaux de communication Possibilités administratives Conditions climatiques Arrêté de classement Zone industrielle [accès à services communs] Permis de construire39 1.4 Exercice Barycentre40 La méthode du barycentre Calcul des rapports [poids * distances parcourues] Permet de déterminer un point d équilibre pour optimiser les parcours Utilisable pour déterminer un lieu d implantation par rapport à des contraintes de transports A l intérieur d un entrepôt, permet de déterminer les meilleurs emplacements pour situer les ilots Y C Z D A 6T/J B 12T/J C 15T/J Calcul de X : ([6*2]+[12*4]+[15*3]+[8*5]) / somme des poids ( ) / 41 = 3,54 Calcul de y : ([6*1]+[12*2]+[15*4]+[8*6]) / somme des poids ( ) / 41 = 3, A B D 8T/J X Position du barycentre Z : X = 3,54 Y = 3,3741 Ennoncé de l exercice Implantation du nouvel entrepôt en région r Bordelaise L équipe commerciale de Bricoleader pense que la région de Bordeaux-Arcachon est très favorable au développement de votre activité. L équipe a identifié 5 clients à fort potentiel et a procédé à une évaluation des quantités que vous pourriez livrer. Bricoleader vous demande de d yser ces données et proposer le lieu le plus favorable pour l implantation du nouvel entrepôt. Client / Potentiel Zone d activité de Saint-Médard 10 tonnes livrées par semaine Zone industrielle Mérignac 25 tonnes livrées par semaine Zone commerciale Villenave 7 tonnes livrées par semaine Zone Andernos nord bassin 8 tonnes livrées par semaine Zone industrielle Arcachon 12 tonnes livrées par semaine Q1 : Quelle méthode d yse proposez-vous à Bricoleader? Q2 : Où proposez-vous à Bricoleader d implanter son nouvel entrepôt? Q3 : Développez vos arguments42 Ennoncé de l exercice43 X44 Annexe les quais45 Les quais Informations spécifiques Réception : le transporteur est responsable de sa marchandise jusqu à la mise à quai. Le chargement et l arrimage au point de départ sont de la responsabilité de l expéditeur ou du transporteur. Le débâchage / rabâchage sont la responsabilité du transporteur. Le calage du camion est obligatoire et de la responsabilité du transporteur. Le réceptionnaire doit assurer le bon éclairage des quais [100 lux]. Le bord du quai doit être marqué au sol et une zone de 50cm au bord du quai est interdite à la circulation à pied. Si le véhicule de livraison est doté d un hayon, il doit reposer sur le quai. Dans un entrepôt, les quais de chargement / déchargement représentent 10% à 15% de la surface totale.46 Disposition des quais Quelques exemples de disposition de quais de chargement47 Types de quais 3 types de quais classiques que l on trouve sur la plupart des plates-formes logistiques48 Disposition des portes49 Bordures de quais Les bordures de quais classiques50 Ponts de liaison Les plus couramment rencontrés51 Ponts articulés Ponts articulés fixes installés sur les quais52 Ponts mobiles A utiliser lorsqu il n existe pas de ponts articulés sur une plate-forme53 Merci de votre attention! La Logistique pour Non-Logisticiens - Non-spécialistes de la logistique ; - Services commerciaux, Marketing, Achats, Production ; - Développement Nouveaux Produits ; - Finances ou Contrôle de gestion. DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise et pour un niveau Annexe 1 Fiches Métiers Les métiers en évolution positive - 33 - Technicien études en télécommunication Technicien études en télécommunication De niveau Bac+2 à Ingénieur (double compétence voix et réseau). Université Ibn Zohr École Nationale de Commerce et de Gestion Agadir Master Spécialisé : Logistique et gestion des plateformes Introduction à la Logistique Professeur : Jamal Elbaz Année Universitaire 10 Mars 2016 La mutualisation : formes et enjeux Eric Ballot, professeur Systèmes de Production et Logistique Consolidation, mutualisation, optimisation, Internet Physique Comment saturer les moyens de Formations ACHATS Planning Achat Commande Transport Warehousing Production SCM Green SCM Safety Change Lean Office Achats et Approvisionnements (HA-0) Comprendre le rôle et la démarche des Achats, donner Loïc DELAÎTRE Introduction à la logistique urbaine Entre intérêt public et optimisation industrielle CONFIDENTIEL SAVOYE - toute utilisation, reproduction et/ou communication à des tiers est soumise à 2013-2014 Par M. Thierry HOUE ROUTE MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ET DES ACHATS ICN2-ICN3 Les objectifs de la route Management de la Supply Chain et des Achats Vous permettre d appréhender une vision globale PROJET MERCAREON MISE EN PLACE EN NON ALIMENTAIRE ET PERSPECTIVES APPROVISIONNEMENT ET LOGISTIQUE NON-ALIMENTAIRE Les centres de distribution sont répartis sur 3 régions. Superficie: 220 000m² Références Étude TRAM FRET Paris, La Défense, le 25 juin 2010 Ambition et parcours L organisation de la distribution des marchandises en zone dense est majoritairement routière, à partir d entrepôts situés en première Livrable 2 Profil professionnels communs correspondant aux qualifications du niveau 4 du CEC Contenu I. Profil professionnel commun Qualifications du niveau 4 du CEC : Transport & Logistique... 3 Définition La Localisation de l entrepôt Répartition des coûts logistiques La répartition des coûts logistiques. dépend des industries étudiées, du niveau d intégration industrielle de la structure des commandes Site de Beauport 97117 PORT-LOUIS Plan de formation Bac Pro Transport - Page 1 Plan de formation Bac Pro Transport - Page 2 PERIODES ACTIVITES PROFESSIONNELLES GROUPE DE COMPETENCES COMPETENCES SAVOIRS Optimiser ses approvisionnements Optimiser ses approvisionnements Les enjeux des approvisionnements Réduire ses stocks en optimisant ses approvisionnements Les démarches collaboratives Conclusion 2 Les : Simuler et valider l usine du futur Arena, logiciel de Rockwell Automation est un outil clé dans la simulation des flux de production : valider l adéquation produits/process de vos ateliers, optimiser , Notre ambition est de vous apf?r er la solution la plus adaptee à vos problématiques et permettre de maximiser la performance de votre supply chain.,, f INTÉGRATEUR LOGISTIQUE GLOBAL GEFCO, 2 ème prestataire 2011-2012 Par M. Thierry HOUE Route Management de la Supply Chain ICN2-ICN3 Route Management de la Supply Chain : objectifs - Vous permettre d appréhender une vision globale et internationale des entreprises LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION La fonction de distribution se situe entre la fonction de production et la fonction de consommation. La distribution couvre l ensemble Thierry HOUE Février 2015 ROUTE MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ET DES ACHATS ICN2-ICN3 Les objectifs de la route Management de la Supply Chain et des Achats Permettre d appréhender une vision globale et Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Bac Pro Transport Avec le soutien de >>> La gestion des flux matériels Bac Pro Transport Les activités de transport? Les métiers du transport secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 TERMES ANGLAIS APS (Advanced Planning and Scheduling TABLE DES MATIERES Introduction générale... 5 PARTIE I : LA GESTION DES VENTES AU DETAIL... 11 Chapitre 1. Les formes de vente au détail... 13 Section I. Les typologies des formes de vente au détail... de chaînes de demande et d approvisionnement Benoit.Montreuil@cirrelt.ulaval.ca CIRRELT, Université Laval, Québec La plateforme LiveRetail Comprendre et évaluer l impact potentiel d innovations commerciales, La Gestion Optimale des Stocks Cible : - Tous collaborateurs chargés de la gestion des stocks, de l approvisionnement ou de la logistique ; - Toutes personnes intéressées par ce thème. Objectifs de la Démarche d yse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L yse stratégique repose sur ERP - Métiers du négoce La gestion des achats Les entreprises de négoce (détaillants, négociants, grossistes et distributeurs) doivent se concentrer avant tout sur l optimisation de leurs marges et la Technicien Logistique CQPI 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Durée : jusqu à 48 jours de formation + d évaluation préformative Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, Gestion des relations clients-fournisseurs CRM / SRM ESTI 2014 / 2015 Sourcing / achats / & relations fournisseurs : Concepts fondamentaux 2 La gestion des relations clientsfournisseurs Supplier Relationship Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24778 Intitulé MASTER : MASTER Droit Economie Gestion Mention Management Logistique et !"#$%&'()*+, -)TÂCHES DU COMMERCE, VALEUR AJOUTÉE ET LOGISTIQUE Objectif : Vous connaissez les tâches classiques du commerce et vous êtes à même d expliquer les principes de production, de la distribution Septembre 2011 Pour vos appels d offre ERP Principaux éditeurs 3 e ÉDITION Entreprise SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur International Business System Vous trouverez ci dessous un ensemble de mini- CV. Nous tenons à votre disposition les CV complets pour l ensemble des profils. Si un profil vous intéresse merci de nous faire parvenir un mail à l adresse ERP - Tôlerie - Chaudronnerie La gestion des matières premières Afin de trouver des leviers de croissance et faire face à une concurrence accrue, les entreprises du secteur de la tôlerie et de la chaudronnerie Étude de la logistique dans l'agglomération Grenobloise Plan de déplacements urbains 2015-2030 La logistique urbaine : Art d acheminer dans les meilleures conditions les flux de marchandises qui entrent, 512 Logistique Le domaine fonctionnel Logistique regroupe les emplois relatifs à la mise à disposition des ressources de matières, de matériels et de services dans le respect des règles d hygiène et de Lic.Pro MANAGEMENT LOGISTIQUE OPERATIONNEL pour les diplômés en formation initiale ou par alternance Nombre de diplômés enquêtés =78 - Répondants =59 -Répondants en emploi =54 - Répondants en recherche 05-02 INITIATION A LA GESTION DES STOCKS Dans le cadre de leur mission, les opérateurs peuvent se voir confier la mission d organiser des stocks. Ils doivent le réaliser selon des méthodes et techniques Internet physique: l interconnexion des services logistiques Shenle PAN Maître-assistant Centre de Gestion Scientifique, I3 - UMR CNRS 9217 MINES ParisTech PSL Research University 13/12/2016 Institut Mines-Télécom Conception des chaînes logistiques ENICarthage / GSIL 3 2015 / 2016 Positionnement du cours S1 S2 S3 S4 S5 Intro. à la gestion industrielle Probabilités et Statistiques Programmation linéaire Gestion de Support de Cours Module La Logistique Chapitre 1 : Définitions et Concepts Professeur Abdelkabir Charkaoui www.acharkaoui.com 1 Université Hassan 1 er - Settat Filière Ingénieur La Logistique Charkaoui Charles-Édouard Ranchin Cinq ans, cinq millions d'emplois Par le made in France Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Institut Supérieur des Sciences et Techniques INSSET 48, rue d'ostende 02100 Saint-Quentin Cedex www.insset.u-picardie.fr/ Objectifs Description Débouchés Modalités d'accès Organisation Domaine Sciences, Acquisition de la société TDG par Norbert Dentressangle Présentation aux ystes et à la presse Paris, le 29 novembre 2010 Disclaimer Le présent document a été établi par Norbert Dentressangle dans le Chargeurs, transporteurs et logisticiens 1 Aujourd hui 1. La fonction achat-transport 2. Compte propre ou Compte d autrui 3. Transport et logistique 4. Les différents intervenants dans le transport 5. L innovation par les services Evelyne MAGNAVAL Concevons / Innovons / Respectons 1 09/2014 CONFIDENTIEL Portée générale de l innovation par les services Concevons / Innovons / Respectons 2 09/2014 CONFIDENTIEL Pour vos appels d offre Mai 2013 TMS 6 e ÉDITION CJM INTERNATIONAL Open TMS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur CJM International 2. Appartenance à un La piste des métiers Focus sur métiers du transport et de la logistique les T ransport et logistique sont deux secteurs d activité intimement liés qui se modernisent constamment. Pour résumer, l un ne Rapport de SDTM : Société marocaine de distribution et transport de marchandises ANNEE UNIVERSITAIRE : 2009/2010 1 Sommaire : 1 /Introduction générale 2/Introduction de la société 3/Gestion de flux de UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02 La région de Québec possède historiquement des liens très étroits avec les activités portuaires et maritimes. Le port de Québec a toujours constitué un centre d activités FORMATIONS EN ALTERNANCE QUELQUES PARTENAIRES DE L ISFFEL DISTRIBUTION ALIMENTAIRE & IAA DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE LOGISTIQUE, INDUSTRIE ET SERVICES RESPONSABLE DE RAYON EN APPRENTISSAGE * * Habilitation Qui sommes-nous? Une plate-forme de services pour l optimisation des achats indirects - E-procurement - Print management - Logistique - Achats socialement responsables Nos engagements & nos atouts - 10 L application collaborative pour la gestion et la maintenance d un parc outillage Innov'Days PEP OYONNAX Le 24 AVRIL 2014 L ambition de CheckMold: Positionner le cycle de vie du moule au cœur de la relation ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABIETS DE CSEIL E SCM 10 e ÉDITI PERFRM LG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET - 06.37.28.49.84 2. Date de création Quelles solutions de rupture pour le transport de marchandises et la logistique? Le projet LUMD pour Logistique Urbaine Mutualisée Durable Alain Gillot - Presstalis La problématique du dernier km Un marché 2 métiers : transport & logistique critique Urgent Reverse & DEEE Planifié & Précaution Transport Urgent & Planifié Express & Messagerie Stocks de proximité Logistique Critique Comptoirs techniciens 10 Présentation générale AMIA Systems, Visualiser Quantifier Optimiser les opérations Spin-off de l Université Libre de Bruxelles Emmanuelle VIN, CEO M: +32 479 727 905 evin@amia-systems.com Abdelkrim BOUJRAF, marché Quatrième Partie Logistique Solutions Douvrin, le 19 novembre 2010 1 SOMMAIRE marché Solutions marché Solution Marsy Marsy - Etude présentation du -19/11/10 2 marché Solutions Terme inventé par Vous trouverez ci dessous un ensemble de mini- CV. Nous tenons à votre disposition les CV complets pour l ensemble des profils. Si un profil vous intéresse merci de nous faire parvenir un mail à l adresse version courte Septembre 2009 Comptabilité et Finance d Entreprise Études Emploi Se documenter Infos utilisateurs Problématique Les flux selon les grandes voies de formations Les voies de formation : généralités Réseau de distribution Réseau de distribution Contenu Les réseau de distribution Choi opérationnels et structurels Distribution logistique de base Transport d'approche et livraison terminale Structure Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance Utilités et Services communs TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 Master Domaine Sciences, Technologies, Santé Mention Génie des systèmes industriels Ingénierie logistique Parcours Informatique et flux pour la logistique Objectifs Le parcours Informatique et Flux Pour L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT En 2013/2014, 839 apprentis Sénartais sont formés en Île-de-France et 629 apprentis sont formés à Sénart. 96 d'entre eux ERP - Tôlerie - Chaudronnerie La gestion des matières premières Afin de trouver des leviers de croissance et faire face à une concurrence accrue, les entreprises du secteur de la tôlerie et de la chaudronnerie ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 8 e ÉDITIN MARRIS CNSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET MARRIS Consulting 2. Date LES DOSSIERS THEMATIQUES DE L APESA DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» Juillet 2012 INTRODUCTION : L ACHAT, LEVIER EFFICACE POUR UN DEVELOPPEMENT PLUS DURABLE! La définition précise de ses besoins LE MANAGEMENT DES ACHATS Isabelle Soubré EDC 2 ème Semestre 2008 1 PREMIERE PARTIE : LA FONCTION ACHAT I LA FONCTION ACHAT ET SON ROLE STRATEGIQUE 1 La création de la fonction Achat 2 Le rôle stratégique Promotion / Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de production et logistique intégrée Objectif de cette licence professionnelle : La licence professionnelle Version 1.0 mai 2016 Domaine de la Sécurité Sanitaire des Aliments VADE-MECUM SECTORIEL Entreposage 1/15 REFERENCES REGLEMENTAIRES ENTREPOSAGE - Règlement n 37/2005 du 12 janvier 2005 relatif au contrôle Les candidats à l'agrégation interne d'économie et gestion ont le choix entre cinq options : - option A : administration et ressources humaines ; - option B : finance et contrôle ; - option C : marketing L'USINE DU FUTUR La modernisation industrielle d'une PME / PMI Toulouse, octobre 2014 A propos de Pyramis Consulting! Entreprise créée en 1991! 3 implantations : Toulouse Bordeaux Brive Midi-Pyrénées Aquitaine Pour vos appels d offre Décembre 2014 WMS Warehouse Management Systems 8 e ÉDITION SYMPHONY EYC G.O.L.D. Warehouse Management SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. Nom LA FORMATION VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT DES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE Société Nationale des Transports Routiers S N T R La SNTR est chargée d exécuter à l aide de ses propres moyens ou de ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN VALESSENTIA CNSULTING GRUP SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET VALESSENTIA CNSULTING ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 8 e ÉDITIN MVENTEAM CNSEIL INDUSTRIEL SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET MVENTEAM CNSEIL LA LOGISTIQUE DE DISTRIBUTION Présenté par: Mme. LOBNA KARRAY KALLEL Ecole Supérieure de Technologie et d'informatique De Tunis Année Universitaire 204/205 2 PLAN DU CHAPITRE 2 3 La gestion des entrepôts ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 8 e ÉDITIN BRAV- SLUTIN SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET BRAVSLUTIN 2. Date de création Les Produits de Grande Consommation (PGC) : Comment bien organiser les flux logistiques? Ludovic DODÉ, Manager Juin 2011 Les Produits de Grande Consommation (PGC) : Comment bien organiser ses flux logistiques? Une gestion d approvisionnement en flux tendus est elle aujourd hui applicable en milieu hospitalier? Atelier 7 Logistique 52 èmes journées d études et de formation IHF - Auxerre Résumé de l intervention Ardenne Logistics sur l échiquier européen Monsieur Jean-Marie Becker Administrateur Délégué du Cluster Transport & Wallonie - Belgium Développement des échanges mondiaux 1958 : 1992/93 : 1997 : Marché À l interface entre les logistiques portuaire et métropolitaine : modélisation agent couplée avec des graphes dynamiques Thibaut Démare, Cyrille Bertelle, Antoine Dutot, Laurent Lévêque Université du Havre Octobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CONSEIL EN SCM 10 e ÉDITION BILL BELT ECELLEE SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET BILL BELT ECELLEE 2. Etude d aménagement et de gestion intégrée pour l implantation progressive et modulable d un parc logistique sur le site WSA Dudelange/Bettembourg 23 janvier 2007 Déclaration gouvernementale du 4 août Octobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CONSEIL EN SCM 10 e ÉDITION STANWELL CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET STANWELL CONSULTING MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3244 Convention collective nationale IDCC : 1505. COMMERCE DE DÉTAIL DES FRUITS ET LÉGUMES, ÉPICERIE ET ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN MVENTEAM CNSEIL INDUSTRIEL SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET MVENTEAM CNSEIL Août 2015 Plan Local d Urbanisme Métropolitain : #prise de position placer l économie au cœur des politiques d urbanisme L élaboration du PLUM de Nantes Métropole, un enjeu stratégique pour l économie LES MÉTIERS MARITIMES ET PORTUAIRES, une réponse à la problématique de l emploi dans les Outre-mer Atelier n 10 Jeudi 27 octobre 2016 Rémy-Louis BUDOC Directeur, Membre du Directoire Le Port : Évoluer GÉREZ VOS OPÉRATIONS D EXPORTATION Élaborer une solution-transport consiste à définir de façon pratique l organisation du transport pour une opération ou plus souvent une série d opérations donnée. Pour Juillet-Août 2016 Pour vos appels d offres ERP Principaux éditeurs 4 e ÉDITIO AUREA Aurea Collaborative Enterprise SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. OM de l'éditeur La logistique et Auchan France INTRODUCTION : LE GROUPE AUCHAN EN QUELQUES CHIFFRES Auchan est le 10 ème Groupe de distribution au monde. On peut compter sur sa présence dans plus de 12 pays. En août 2007, Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 28/02/2017. Fiche formation Master - Ingénierie logistique - Parcours logistique internationale (LI) - 1ère et 2ème année - N : 8864 - Mise ROYAUME DU MAROC Université HASSAN II AIN Chock-Casablanca Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales MasterI: Supply Chain Management Année Universitaire: 2009/2010 Politiques et stratégies Septembre 2012 Pour vos appels d offre LGICIELS DE PRÉVISI 3 e ÉDITI KLG KooLoG Forecast SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M de l'éditeur KLG 2. Appartenance à un groupe Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 21858 Intitulé MASTER : MASTER Master Droit Économie Gestion Mention Management Logistique DES SOLUTIONS LOGISTIQUES INTÉGRÉES POUR LE SECTEUR DES PROJETS INDUSTRIELS Retrouvez Bolloré Logistics sur BOLLORÉ LOGISTICS, UN ACTEUR MAJEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE À L INTERNATIONAL UN ACTEUR INSTITUT ALGÉRIEN DE NORMALISATION EXTERNALISATION Introduction à la norme ISO 37500:2014 Yamina HAMA Alger- 16 avril 2015 ISO 37500: Lignes directrices relatives à l externalisation 2 Fruit de 4 années Pole Formation Catalogue 2011-2012 Page 1 sur 12 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent nos intervenants et leur Mutualisation logistique & e-commerce Conférence G1 France 10 mars 2016 1 Executive ummary Constat : à l heure du crossborder et du crossc, peu d harmonisation des outils Best practices : montée des Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION ACSEP SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET ACSEP 2. Date de création 2005 3.



Slideshare uses cookies to improve functionality and performance, and to provide you with relevant advertising. If you continue browsing the site, you agree to the use of cookies on this website. See our User Agreement and Privacy Policy. Slideshare uses cookies to improve functionality and performance, and to provide you with relevant advertising. If you continue browsing the site, you agree to the use of cookies on this website. See our Privacy Policy and User Agreement for details. Published on May 20, 2010 Be the first to comment Be the first to like this LinkedIn Corporation © 2017Clipping is a handy way to collect and organize the most important slides from a presentation. You can keep your great finds in clipboards organized around topics.Looks like you’ve clipped this slide to already.





#Contact US #Terms of Use #Privacy Policy #Earnings Disclaimer